A quoi sert une association d’anciens ?


Je m'appelle Godefroy CAPPOEN. Je suis un ancien élève du Collège de Marcq promo 1984, Terminale D.

Après deux ans de Prépa HEC, avec des anciens de la même promo que je revois encore actuellement, j'ai fait une école de commerce, Sup de Co Tours (ESCEM).

C'est à la sortie de l'école de commerce que le réseau des anciens a été déterminant pour moi.

Pendant mes études, j'avais fait un stage de deux mois en immersion complète au Japon et je souhaitais repartir au Japon pour y faire un VSNE (actuellement VIE). Mais trouver un VSNE était assez difficile à cause de la concurrence entre jeunes diplômés.
C'est tout naturellement dans l'annuaire des anciens que j'ai trouvé un ancien, Pierre Desmarets, alors responsable Asie pour Michelin et basé à Tokyo. J'ai envoyé ma candidature spontanée pour Michelin directement à lui. J'ai ensuite suivi le cursus de recrutement classique et j'ai finalement été embauché chez Michelin. Après la formation et un an de vente, j'ai été envoyé au Japon avec Véronique mon épouse (Promo 1984) pour un VSNE.

A Tokyo, nous avons retrouvé trois anciens du Collège … pour confirmer l'adage que l'on trouve des anciens du Collège partout ! Deux d'entre eux, Luc Mory et Fréderic Puech, sont de la même promo que nous et ils étaient aussi au Japon en VSNE.
Je suis resté 17 ans chez Michelin dont 7 ans au Japon en 2 séjours. Deux de nos enfants, Maxence et Alizée, sont nés à Tokyo.

Lors de notre expatriation à Budapest, j'ai travaillé avec Christophe Manche, aussi de ma promo, qui est co-gérant d'une société de conseil. Encore un exemple de maillage du réseau des anciens de Marcq.

Lorsque nous sommes rentrés en France en 2005, nous nous sommes installés à Marcq. Et nos quatre enfants sont devenus élèves de l'Institution… Deux sont déjà des anciens, promo 2012 et 2014. Véronique est engagée à l'Association des Parents d'élèves ; ils ont la grande chance de la compter parmi leurs membres actifs !

Vous voyez que l'intérêt du réseau est de nous donner accès à des contacts pour des recherches de stage, d'emploi, non seulement en France mais aussi à l'étranger. Le réseau des anciens est maintenant de 15 000 personnes. En 1989, pour ma recherche, l'outil était l'annuaire papier ; aujourd'hui, c'est sur internet avec le nouveau site des anciens ! Et j'espère bientôt sur LinkedIn un groupe des anciens du collège de Marcq ?

Je suis maintenant responsable marketing produit après-vente pour Valeo à Paris, toujours dans l'automobile.

Alors n'hésitez plus à utiliser la force de ce réseau des anciens pour rechercher des contacts, des conseils pour un job, un stage, des informations sur un secteur d'activité, etc…