Le palmarès des lycées 2019

Le fameux palmarès des lycées 2019 vient de sortir

Parmi les nombreux palmarès nous retenons celui du Figaro qui place notre lycée en 5ème position parmi les 30 lycées les plus performants de France. (cf. l'article du Figaro). La nouveauté de cette année est une nouvelle variable, celle du taux attendu de mentions qui est de +10% pour notre établissement !


Le lien vers l'article complet en PDF



Classement des lycées 2019: découvrez les meilleurs lycées de France

Par Sophie de Tarlé • Publié le 30/03/2016 à 06:00 • Mis à jour le 20/03/2019 à 15:44


CLASSEMENT - Le Figaro publie son classement des lycées, basé sur les résultats du bac 2018. Les lycées privés tirent leur épingle du jeu, notamment ceux qui ont pris le virage de l'enseignement supérieur.

Quels sont les meilleurs lycées de France? Est-ce que le lycée de mes enfants (ou celui où j'ai été élève) est bien classé? C'est la question que se posent de manière rituelle les Français au moment où sont diffusés les indicateurs de résultats des lycées, publiés ce mercredi par le ministère de l'Éducation nationale. Et comme chaque année, Le Figaro en a fait son propre classement.


Le nôtre met sur le podium 30 établissements qui ont présenté aux épreuves du bac plus de 100 élèves. Sans surprise, beaucoup sont des établissements privés. Les cinq premiers sont: le prestigieux et très sélectif lycée Stanislas à Paris dans le VIème, suivi par Saint-Louis de Gonzague (XVIe), Saint-Jean de Passy (XVIe), Madeleine Danielou à Rueil-Malmaison et, enfin en région, le lycée de Marcq, à Marcq en Bareuil. Pour Frédéric Gautier, directeur de Stanislas, cette première place est le fruit de la culture du travail inculquée aux élèves depuis leur plus jeune âge. «J'aime leur dire que s'ils ont des aptitudes au départ, nous essayons de leur inculquer de bonnes attitudes et de bonnes habitudes de travail». Et d'ajouter: «La bonne habitude de travail, comme le dit Pascal, cela devient une seconde nature». L'établissement insiste bien sur la mémorisation, la régularité. «Jamais nous leur disons qu'il suffit de comprendre pour apprendre», ajoute Frédéric Gautier.

Le classement du Figaro met sur le podium beaucoup de lycées privés, mais pas n'importe lesquels. Ce sont d'abord des établissements qui ne se contentent pas de préparer au bac. Stanislas, Franklin, Saint-Jean de Passy, Madeleine Danielou ont pris un virage important ces dernières années: celui de l'enseignement supérieur. Ces lycées préparent le bac comme une formalité, et se concentrent désormais sur la réussite de leurs élèves dans l'enseignement supérieur: classes préparatoires aux grandes écoles, stages de préparation aux concours des écoles post-bac, oraux de motivation. D'ailleurs, Fabienne Rosenwald, directrice du département statistiques du ministère l'a annoncé. Le ministère prépare «dans quelques années», un indicateur supplémentaire, celui de la réussite dans l'enseignement supérieur. Parions que ces lycées ont déjà une longueur d'avance.



● La méthodologie du classement du Figaro

Quels sont les critères choisis par Le Figaro pour établir ce classement national? Nous avons souhaité mettre en avant les indicateurs qui nous semblaient les plus pertinents pour nos lecteurs. Il s'agit d'abord du taux de réussite au bac. Mais ce seul critère ne suffit pas. En effet, nous avons recensé 217 lycées ayant obtenu 100 % de réussite au bac en 2018. Depuis l'an dernier, le ministère fournit également les taux de mention. Mais les taux de réussite et les taux de mention ne suffisent pas non plus. Et pour départager les gagnants, nous avons aussi tenu compte de deux autres indicateurs. Il s'agit de la valeur ajoutée de l'établissement pour l'obtention du bac et la mention. Il s'agit de la différence entre le taux brut obtenu et le taux qui était espéré compte tenu du niveau des élèves à l'entrée en seconde, mais aussi de leur origine sociale. Plus un lycée fait réussir des élèves redoublants issus de milieux sociaux défavorisés, plus sa valeur ajoutée sera forte. C'est un critère qui indique en quelque sorte le mérite de l'établissement, sa capacité à faire progresser ses élèves.


Un autre indicateur est fourni par le ministère, c'est l'indice de stabilité. Il s'agit de la capacité qu'a un lycée à garder ses élèves. Ce critère existe afin de pénaliser les lycées qui auraient tendance à mettre à la porte les élèves pour obtenir de bons résultats au bac. En réalité, il peut signifier cela, mais aussi son contraire. Certains lycées font aussi fuir leurs élèves, non pas parce qu'ils sont sélectifs, mais parce que leurs résultats sont trop mauvais. C'est la raison pour laquelle nous n'avons pas souhaité prendre en compte cet indicateur dans notre classement.